Sam 16 fev // Concert Assos’y’song présente: HUMMINGBIRD ET CONGER! CONGER!

Conger ! Conger !

Groupe marseillais constitué au départ de 3 membres. Un danseur professionnel, Patrice, qui un jour décide avec ses deux amis Didier à la basse et Pierrot à la gratte, de former un groupe et de se mettre au chant et à la batterie !

Dès lors et logiquement, il choisi une batterie Picolo afin de mettre son expression corporelle au service du groupe. Toujours au centre, comme la plupart des batteurs, mais avancé en première ligne avec les potes. Ça fonctionne à merveille.

Après quelques EPs, ils rencontrent Roland de Katatak (label Marseillais en vogue).
De là, débouche un split 10 pouces avec le groupe anglais Ox-Scapula. S’en suit le premier véritable album, toujours avec Katatak « At the corner of the world ».

Après un chemin parcouru avec d’autres rencontres, l’A’y’s rentre à petit pas dans le jeu avec eux sur « ZAAD ». Ils prennent ensuite une vraie liberté et avec une belle détermination, enchaînent en seulement deux ans le « Black EP » et le double « This is a white album ». Ce qui constitue un bel exploit.

Aujourd’hui le PatCongre décide de revenir à l’essentiel. Ils embarquent Titou dans l’aventure.
Un nouveau batteur afin de libérer l’animal au devant de scène, désormais exclusivement au chant et à l’expression corporelle. Ils bossent actuellement avec cette nouvelle formation sur leur futur album.

Hummingbird

Nîmes. Ici Nîmes. 2 minutes d’arrêt !
Sylvain (compos, guitare, chant) et Cédric (Percubatterie) envoient une folk-rock grasse, mais pas que. Souvent mid-tempo voire encore plus lent, ça racle bien au fond. La voix profonde, grasse et rocailleuse. Ils y ajoutent une couleur moderne avec des pistes électroniques préenregistrées.

La diversité des sons employés est intéressante. Des nappes de clavier, des percus, des basses, du sub, d’autres sonorités à la limite de l’indus… mais jamais en superposition ubuesque. Le propos est toujours bien servi. Amis dépressifs et mélancoliques, y’en aura pour tout le monde.

Ils bossent également sur leur prochain album. Décidément ils ne font que ça ces foutus musiciens… Bosser, toujours bosser… Heureusement que de temps en temps ils jouent.


Au Spot à 21 h – 5 €