Le Dernier Cri, Vortex & Le Spot Présente : ! La France Propre !

LE DERNIER CRI, VORTEX & LE SPOT PRESENTE :

! LA FRANCE PROPRE !

UNE EXHIBITION 100% DERNIER CRI
+ CONCERTS

Avec des Artistes 100% réels
……………………………………………………………………………..

VENDREDI 12 MAI, à LE SPOT, à partir de 18h30, 3 Balls ($ pour les groupes)

……………………………………………………………………………..

AU PROGRAMME :

– Une Sélection des différents travaux du Dernier Cri
/cf. détails plus bas

– Des Originaux d’artistes vivants Dernier Cri avec :

JURICTUS
CRAOMAN
JULIEN GARDON
BEN SANAIR

/cf. détails plus bas

– Projection des « RELIGIONS SAUVAGES » (film d’animation hallucinatoire collectif, réalisé par le Dernier Cri, 2H, vers 19h00)
+ Une Performance Sonore du LDC BOYZBAND (Pakito Bolino + Ben Sanair / Bruit Sonore, mars)

– DELACAVE (La grande triple alliance de l’est antenne Drôme, Gloomy Wave forme duo, Fr)

« Parce que la gloomy-wave c’est cool » comme dirais l’hologramme d’Iggy Pop qui découvrirait ce groupe en 2080.
Même si ça n’a rien à voir avec Iggy Pop et le Turfu.

Entendre : https://sebnormal.bandcamp.com/album/gloomy
https://teenagemenopause.bandcamp.com/album/if-i-am-overthinking-talk-about-anything-any-damned-thing

EN BONUS :

DANCEFLOOR LE COMPAS DANS L’OEIL cf. Détails Plus bas
PING PONG MP3 SCHEIß QUALITÄT
(DJ CHUFFLE + DICTATURE + …)

L’expo durera 1 mois et sera gratuite les jours suivants

……………………………………………………………………………………

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

LE DERNIER CRI :

Le Dernier Cri est un atelier de sérigraphie née en 1993 des cendres du mouvement « undergraphique » français des années 1980.
Structure éditoriale associative indépendante polymorphe, mutante, protéiforme et intrusive, les images imprimées à l’atelier sont aux antipodes de la narration et de l’illustration conventionnelles, méticuleusement assemblées pour élaborer des livres d’artistes aux encres viciées par Pakito Bolino.
Depuis une vingtaine d’années, cette politique éditoriale a généré plus de 400 monographies et livres collectifs, aux formats variés (du livre au poster à encadrer) et au tirage limité (entre 100 et 1000 exemplaires).

L’intégrité de la production du Dernier Cri repose sur la totale maîtrise du processus de production : création, diffusion et édition. À l’heure où l’industrialisation des « produits culturels » et des « objets de divertissement » atteint une sophistication aussi séductrice qu’abêtissante, le contrôle de tout le processus de production permet au Dernier Cri de restituer le statut d’oeuvres d’art total aux images et aux sons créés et diffusés.
Le Dernier Cri défriche le champ de l’image sauvage, exploré sans ménagement jusqu’à créer de véritables icônes dans chacune de ses productions où s’entremêlent le cru, l’obsessionnel, l’hallucinatoire et l’instinctif.
Dans les productions du Dernier Cri aucune place pour le vide : les surfaces vierges et les silences sont proscrits, les couleurs stridentes sautent aux yeux, les sons traversent les tympans, les images se déversent directement dans l’esprit. Le lecteur, spectateur, auditeur est happé, frappé, saisit, déboussolé, il se trouve brutalement privé de son recul de consommateur insatisfait.
La rééducation oculaire ne fait que commencer !

Le réseau d’artistes du Dernier Cri s’élargit au delà de la France à un niveau international (Belgique, Scandinavie, Amérique Latine, Afrique du Sud, Suisse, Italie, Allemagne, Japon, Canada, Etats Unis…)

Le collectif d’artistes a également mis en scène trois films de propagande en animation dont le dernier en date, « Les Religions Sauvages », réuni une trentaine de terroristes artistiques sur une durée de deux heures; s’ajoutent une dizaine de disques perturbateurs sensoriels et la mise sur orbite de dix numéros apériodiques du magazine « Hôpital Brut », véritable encyclopédie visuelle internationale.
Par ailleurs, la structure organise le salon annuel de la micro-édition « Vendetta » sur le site de la Friche Belle de Mai.
Tous les deux mois, au coeur de l’atelier, sont organisées des expositions dans le cadre du cycle « le mauvais oeil ». En tant que commissaire d’exposition, Pakito Bolino réunit également les artistes internationaux dans des scénographies explosives, « PrintNoiz »en 2016, « Mangaro/Heta-Uma » en 2015.
L’hyper densité de cette production rend Le Dernier Cri impossible à étiqueter, tout en créant un siphon qui aspire les artistes visuels internationaux les plus inclassables. Hétéroclites dans leurs styles, dans leurs pensées, ces artistes marginaux, ingérables et irrécupérables sont le cœur du Dernier Cri.
Les sorties régulières (un à deux livres par mois) ont fait du Dernier Cri une référence et un organe fédérateur d’une nouvelle vague d’auteurs et d’éditeurs « undergraphiques »!

Web Site : http://www.lederniercri.org/catalog.html

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////