Double vernissage : Adec / Jean-Noël Avesque

EXPO DU BAS : Adec / 100 états d’hommes.

 » Linéaire, accumulé, trituré, mais surtout : spontané ! Que ce soit dans les squatts, les friches, ces ateliers, la rue ou les galeries, ce qui qualifie Adec, c’est bien cela : sa liberté d’expression. Quand il veut, ou il veut.
Attention, ce n’est pas un enfant sauvage pour autant ! Pris sur le fait il ne se dérobera pas sous votre regard, et tentera plutôt de vous sensibiliser à sa vision des choses et de partager un moment d’échange avec vous afin de s’enrichir de celui-ci. Par contre ne lui demandez pas de vous expliquer le concept derrière ses oeuvres… Car sa volonté est qu’elles parlent pour lui. Et il y parvient.  »

EXPO DU HAUT: Jean-Noël Avesque / Kachina

 » Jean Noël détourne et créé à partir de cartons de récupération, de symboliques Kachina-robots ! De quoi s’agit il me direz vous ? :

Dans la mythologie des Indiens du Nouveau-Mexique et de l’Arizona, au Sud Ouest des États-Unis, les kachinas sont des esprits : esprits du feu, de la pluie, du serpent, ou encore esprits farceurs, espiègles, bienfaisants ou malfaisants… Une sorte d’inventaire du monde visible et invisible.
Six mois par an, à l’occasion de fêtes rituelles, ces esprits s’incarnent dans des danseurs masqués et costumés. Des poupées de bois peintes de vives couleurs, également nommées kachinas et représentant ces danseurs, sont offertes aux enfants, à l’issue des fêtes, pour qu’ils se familiarisent avec le monde des esprits.  »

Ce qui est sur, c’est que ce double vernissage sera très bon esprit.

 

Le Spot // Ouverture 18h // Entrée libre